Carte heuristique sur la formation au Knowledge Management

C’est un point de départ, réalisé ce matin en 30 minutes.

Déjà je me rends compte à quel point une formation au KM peut être dense. Car le contexte est celui de l’économie du savoir, qu’il faut absolument comprendre sinon on ne comprend rien au reste. Et le problème justement, c’est que l’économie du savoir n’obéit pas aux mêmes règles que l’économie industrielle. Dans l’économie industrielle, un bien ne peut pas être partagé sans perdre de sa valeur. Dans l’économie de la connaissance, il peut être partagé en acquérant de la valeur en fonction des personnes avec qui il est partagé. Dans l’économie industrielle un bien est en général acquis assez vite. Dans l’économie de la connaissance c’est beaucoup plus lent. Dans l’économie industrielle, l’investissement majeur est l’usine. Dans l’économie de la connaissance, c’est la plate-forme. etc.

Vos idées sont bienvenues.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *