Merci Eric

Eric JUIN, un grand parmi les Grands de CoP-1, un des piliers de l’association jusqu’à sa maladie, nous a quittés.

Eric a été pour moi – il est et sera toujours – un ami et un maitre

Un maître d’abord, car ce qu’il a fait chez Bouygues est admirable, et je m’en inspire encore souvent chez Framatome. Mais aussi et surtout parce qu’il avait parfaitement compris que quand on s’engage à se spécialiser dans la gestion des connaissances, on ne choisit pas une voie qui vous mène au sommet de la hiérarchie d’une grande société, mais on choisit de tempérer la recherche frénétique du profit à court terme par la construction laborieuse de ce qui lui permet de durer sur le long terme. On ne construit d’école qu’en des lieux où l’on s’installe pour longtemps. Dans ces métiers, on donne beaucoup et on reçoit peu. Eric comprenait parfaitement cela, et malgré ses capacités managériales hors du commun, il avait délibérément choisi sa voie, comme une vocation.

Eric fut aussi l’ami. Nous étions sur la même longueur d’onde. Nous nous rencontrions “par hasard” dans bien des conférences tres diverses à Paris où ailleurs, car nous poursuivions les mêmes objectifs. Je pouvais toujours compter sur lui pour venir faire un exposé chez AREVA ou pour animer une réunion de CoP-1. Et quand il était là, il était vraiment là, désireux de partager avec moi et avec nous tous ce qu’il avait appris de sa vaste expérience du KM et de l’innovation chez Bouygues.

Longtemps, Éric, avec une poignée d’autres comme Pierre, Alain, Louis-Pierre, ont été l’âme de l’association CoP-1. Je dois beaucoup à Eric personnellement. Il nous a beaucoup manqué ces dernières années. Et il nous manquera toujours.

A bientôt Eric. On se reverra plus tard.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Merci Eric”

  • Louis-Pierre Guillaume