Le système KM de Rosatom


Le diagramme suivant montre l’organisation du KM chez ROSATOM. La traduction du russe est probablement perfectible. Il est intéressant néanmoins, car on voit bien les trois grands axes de travail KM choisi par Rosatom: les communautés, les bases de connaissances, et les plates-formes. On voit aussi que tout est orienté vers le commercial. Cela rejoint une idée souvent évoquée chez CoP-1: une communauté de pratique atteint sa pleine maturité  le jour où elle est capable d’accueillir des clients et des partenaires.

L’accent mis par Rosatom sur le juridique est intéressant aussi, car au bout du compte, dans l’économie actuelle, on crée de la connaissance pour en tirer profit, pas pour la brader. D’ou le sens de la politique KM de Rosatom, qui est tendue vers la valorisation de ses RAI (Résultats des Activités Intellectuelles)

 

KM chez Rosatom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *